Les ateliers de codéveloppement de Reor

shutterstock_83773357Ces ateliers rassemblent de 4 à 8 managers de même niveau de responsabilité, à intervalles réguliers, pour examiner collectivement les situations-problèmes auxquels chacun d’eux est confronté.

Les bénéfices de cette approche sont perceptibles,  et perçus tant au plan individuel que collectif :

  • Elle contribue à développer des réseaux transversaux, et donc à décloisonner les services, elle fait vivre l’expérience de l’entraide entre managers.
  • Elle dédramatise la notion de dysfonctionnement. Les encadrants constatent que tout un chacun doit faire face, es-qualité, à la nécessité de résoudre les problèmes. « Cela rassure de voir que je ne suis pas seul à vivre ça ! » Le mythe du bon manager, exempt de problème, est mis à bas.
  • Elle favorise des prises de conscience, elle renforce la capacité à s’ouvrir au point de vue d’autrui, à apprendre des autres, à envisager d’autres façons de faire.
  • Elle facilite l’identification de solutions concrètes qui résultent, non de l’application de théories pas toujours adaptées à la réalité, mais de l’expérience et du bon sens des opérationnels confrontés au terrain.
  • Elle développe chez nombre de cadres, au demeurant bons techniciens, la capacité à mobiliser d’autres ressources : écouter ses émotions et ses intuitions, ne pas garder les problèmes pour soi, prendre du recul et éviter la réaction immédiate.
Share