L’oral des concours, un exercice qui se prépare

Une personne sur deux, en moyenne, redoute de prendre la parole devant un public. Cette crainte est encore plus forte lorsqu’on affronte un jury lors de l’épreuve orale  d’un concours. Admission dans les grandes écoles, concours administratif ou présentation professionnelle… les dispositifs de sélection s’avèrent de plus en plus pointus et la simple maîtrise du sujet, aussi complète soit-elle, ne suffit pas, car les jurys cherchent aussi à recruter des « personnalités ».    

Alors, comment parler de soi, de son projet, comment mettre en valeur ses qualités avec aisance et fluidité sans être envahi par le trac ou se livrer à un exercice de suffisance rhétorique ?

Pour bon nombre de concurrents, il faudra tout d’abord vaincre une certaine modestie, sinon une grande part de timidité et de stress. Adopter une attitude positive en s’appuyant sur ses motivations réelles permet souvent de faire ressortir sa personnalité et de se distinguer des profils standardisés.

La capacité d’argumentation est également une qualité fondamentale pour convaincre un jury. Formuler une pensée claire, soutenir un raisonnement, faire preuve de conviction et d’esprit de synthèse… autant d’atouts qui s’appuient sur l’art et la manière d’ordonner ses idées et de construire le plan de sa présentation.

Enfin et au-delà du simple exercice de style, il s’agit en partie de séduction : être attentif à sa posture, sa voix, son regard, l’expression de son visage… à travers son langage corporel, on expose non seulement son apparence mais également son caractère et son  tempérament.    

Éviter les pièges sur le fond et la forme, ne pas se laisser déstabiliser, adapter son comportement à la situation et aux codes attendus par le jury tout en conservant son esprit critique, son dynamisme et son originalité : si l’exercice est difficile et psychologiquement éprouvant, raison de plus pour bien le préparer.   

Reor anime de formations de prise de parole en public et a développé des modules destinés aux candidats des concours administratifs, notamment au sein du Conseil d’Etat.

Share