Conduite du changement et des transformations du secteur hospitalier et médico-social sous l’angle de la qualité et de la sécurité

Le métier de transformateur industriel existe. Pourquoi le métier de transformateur hospitalier s’improviserait-il puisque la santé est devenue le premier secteur économique ? Les attentes des usagers et clients s’accroissent. De multiple évolutions, parfois radicales, touchent les pathologies, les connaissances, les remèdes, les technologies, les patients, la loi, les pratiques soignantes, l’éthique, etc. S’ajoutent de nouvelles formes d’organisation, de nouvelles parties prenantes, sans compter l’engagement fort des médias, des syndicats, des fédérations et du ministère, ni les interventions des agences (ARS, HAS, AFSSAPS, INVS, HCSP, ANAP, Biomédecine, INCA, etc.) Ainsi, la culture soignante et l’exercice du métier mutent en profondeur. La qualité, la sécurité et l’efficience appellent des transformations importantes qui doivent être opérées avec maîtrise : parce que le patient le vaut bien.

Le comité scientifique des JIQHS, Journées Internationales de la Qualité Hospitalière et en Santé est une organisation sans but lucratif. Il organise un moment de rencontre, scientifique, décloisonné, de haut niveau, pour aborder les réponses aux questions du terrain dans une approche humaniste de la performance, alliant qualité et sécurité. A la demande du comité et avec son étroite collaboration, Reor organise les JIQHS. 

Intervention :

  • Animer le comité scientifique, mobiliser toutes les parties prenantes
  • Elaborer le contenu des JIQHS, publier les préprogrammes et programmes
  • Gérer les relations avec les participants, les intervenants, les modérateurs, les VIP
  • Gérer l’organisation logistique et matérielle des JIQHS avec le Centre des Congrès de la Cité des Sciences et de l’Industrie de La Villette, à Paris.

 Chiffres clés :

–          30 ateliers de retours d’expériences remarquables.

–          15 séances de découverte d’innovations ou de connaissances incontournables.

–          3 séances plénières sur de grands sujets collectifs.

–          Un site web avec plus de 500 publications scientifiques.

–          Une relation continue avec les médias.

–          Une préparation lissée sur l’ensemble de l’année.

–          Le respect de la charte des JIQHS.

–          Un état d’esprit à animer et promouvoir.

–          Un objectif unique : le service du patient et de son entourage.

 Résultats :

  • Progression régulière du nombre de participants ; 693 participants en 2011.
  • Taux de satisfaction des interventions et échanges en atelier : 94 %
  • Un événement annuel qui compte dans le secteur des établissements de santé

 Domaine relatif à cette intervention :

Déploiement des changements

 

Share