St Cyr au Mont d’Or – Déploiement d’une nouvelle culture du management des risques dans un centre hospitalier

Le CH psychiatrique de Saint-Cyr au Mont d’or (69) est un hôpital public de santé mentale. Il soigne en hospitalisation longue (600 lits) et en consultation quotidienne. Le travail collectif autour du patient constitue une valeur fondamentale. Cependant, le cloisonnement, lié à l’organisation pavillonnaire, aux centres de consultation distants, aux spécialités médicales et aux horaires décalés, favorise l’apparition de nouveaux risques, impactant les patients et les soignants : fugues, violence, trafic de substances illicites, accidents physiques, etc. 

Problématique :

La problématique managériale s’articule autour des axes suivants :

  • Rendre visibles les facteurs collectifs aggravant les risques pour les patients et les soignants.
  • Réorganiser la gouvernance interne des risques collectifs et impliquer toutes les parties prenantes dans une dynamique partagée.
  • Former un certain nombre d’acteurs clés sur les principaux outils : cartographie des risques, AMDEC, ALARM, Ishikawa, arbre des causes, plan d’action PDCA, mesure multidimensionnelle des impacts, focalisation sur un critère cible essentiel, compte-rendu orienté vers l’action.
  • Former le responsable du management des risques au pilotage d’un changement technique et culturel.
  • Accompagner les dirigeants et responsables dans la conduite du changement et son enracinement dans les pratiques quotidiennes.

Intervention :

  • Identification des atouts de l’établissement afin de réussir une réduction globale et en profondeur des risques.
  • Conduite  d’une démarche avec les professionnels de l’hôpital : médecins,      infirmiers, pharmaciens et gestionnaires.
  • Diffusion des principes, méthodes et outils d’une culture « d’apprentissage à      partir des erreurs » en substitution d’une culture culpabilisante « d’approche par la faute ».

Résultat :

  • Cotation A sur tous les critères du référentiel V2010 de la Haute Autorité de Santé.
  • Des acquis solides : un changement de vision, de façon de procéder et de collaborer ; des acteurs clés disposant des compétences nécessaires pour réduire les risques et améliorer les situations.
  • Une satisfaction collective de l’évolution accomplie.

Domaine relatif à cette intervention :

Déploiement des changements

Share